Ces dernières années, Stephen King a été aussi franc au sujet de ses convictions politiques qu’il a été prolifique dans ses écrits. De nombreux livres de King traitent des horreurs surnaturelles, notamment des clowns démoniaques et des adolescents télékinésiques. Mais l’un de ses travaux les plus célèbres traite également d’une pandémie, selon certains, reflète la crise actuelle des coronavirus.

Publié en 1978, The Stand est un récit post-apocalyptique suivant les survivants d’une souche de grippe armée. Parce que le coronavirus domine évidemment les gros titres, de nombreux fans de King sont curieux de savoir à quel point la pandémie réelle est similaire à celle de The Stand.



Stephen King a reconnu des similitudes avec «The Stand»

L’auteur, pour sa part, a directement abordé le prétendu lien entre son célèbre livre et le coronavirus. Avant même que le coronavirus ne soit déclaré urgence nationale aux États-Unis, King expliquait clairement où il en était.

« Non, le coronavirus n’est PAS comme THE STAND », a tweeté King le 8 mars 2020. « Ce n’est pas du tout aussi grave. Il est éminemment survivable. Restez calme et prenez toutes les précautions raisonnables. »

Cependant, le coronavirus est devenu une préoccupation beaucoup plus grave au fil du temps. Les fans se sont donc demandé si, entre les tweets sur le paysage politique, King aurait autre chose à dire sur la façon dont la crise médicale actuelle se compare ou contraste avec son roman.

Maintenant, il a fait une comparaison directe avec le coronavirus

Le 22 mars 2020, King a de nouveau mentionné comment le coronavirus correspond à sa version d’une pandémie dans The Stand. Mais sa réponse était beaucoup moins définitive qu’elle ne l’avait été deux semaines plus tôt. Peut-être ébranlé par la façon dont les États-Unis gèrent la crise, King voit beaucoup plus en commun cette fois-ci. Il a même partagé un extrait d’un livre audio de The Stand.

«Chapitre 8 de THE STAND», a tweeté King. « Voilà comment cela fonctionne. Conscient. (Mais rappelez-vous COID-19 [sic] n’est pas aussi mortel que le superflu.) »

Bien qu’il ait auparavant découragé les fans de comparer les deux, King utilise ici son roman pour établir un lien direct avec le coronavirus. Certes, l’auteur est connu pour inspirer la peur à ses lecteurs. Mais compte tenu de l’évolution de la pandémie de The Stand, nous espérons que la conclusion sera très différente. Au moins, King admet que le coronavirus n’est pas aussi mortel que son agent pathogène fictif.

‘The Stand’ est prêt pour une nouvelle adaptation

De manière appropriée, une nouvelle version de The Stand était déjà en préparation bien avant la pandémie de coronavirus. Le livre a été précédemment adapté dans une mini-série télévisée en 1994. Pendant des années, Warner Bros. avait prévu de développer une version grand écran de l’histoire. Tout d’abord, le studio a aligné le réalisateur de Harry Potter, David Yates, puis Josh Boone (The New Mutants), qui est également sorti.

En fin de compte, le projet de film – qui se serait étendu à plusieurs films – ne s’est jamais réalisé. Compte tenu de la portée de The Stand, de nombreux fans se sont demandé si cela arriverait vraiment. Mais avec le succès au box-office de It en 2017, une tonne d’adaptations King est entrée en développement.

Now The Stand est en préparation en tant que mini-série de 10 épisodes pour CBS All Access. En raison de la distribution d’ensemble tentaculaire du matériel source, un certain nombre d’acteurs – tels que James Marsden, Whoopi Goldberg et Greg Kinnear – ont fait l’objet de rumeurs pour rejoindre le casting.

Les fans n’ont pas encore de date de sortie prévue. Mais avec le coronavirus dans tous les esprits, The Stand se sent, malheureusement, plus opportun que prévu.