Le pétrole a chuté après que l’OPEP+ a accepté une augmentation seulement progressive de l’offre de brut, défiant les appels de l’administration Biden à une augmentation additionally importante.



Les steps mondiales ont augmenté jeudi après que les données ont montré un ralentissement de l’embauche aux États-Unis qui a alimenté les attentes de la Réserve fédérale pour maintenir en location les mesures de relance existantes et retarder la réduction de ses achats d’actifs.

Les contrats à terme sur le Dow Jones, le S&P 500 et le Nasdaq étaient en hausse d’environ, 2% à 4 h 20 HE, suggérant un début de négociation in addition élevé pour les trois principaux indices as well as tard dans la journée.



La masse salariale du secteur privé aux États-Unis a augmenté de 374 000 en août, en deçà des 613 000 estimations des économistes interrogés par Bloomberg, mais au-dessus du obtain de 326 000 de juillet. Les commerçants attendent maintenant le rapport moreover big sur les salaires non agricoles de vendredi, qui devrait montrer une augmentation de 750 000 pour août.

Les craintes se sont estompées et les données américaines molles ont calmé les attentes concernant les données sur les salaires non agricoles et ont encore renforcé l’approche prudente du président de la Fed Powell dans l’esprit des investisseurs, a déclaré Jeffrey Halley, analyste de marché senior chez OANDA.

L’indice de l’activité manufacturière de l’Institute for Source Administration pour le mois d’août est passé de manière inattendue de 59,5 à 59,9 mercredi, contre 58,5 attendu, mais la composante emploi a montré une contraction, ce qui, selon les stratèges de la Deutsche Bank, n’augure rien de bon pour le nombre d’emplois de vendredi.

Les faits saillants des données des États-Unis pour jeudi incluent des données pour juillet sur la output industrielle, les commandes d’usine et le commerce, ainsi que les demandes de chômage initiales hebdomadaires.

Les prix du pétrole ont chuté après que l’OPEP + ait respecté un accord visant à rétablir progressivement l’approvisionnement en brut sur le marché, défiant les appels du gouvernement américain à une augmentation moreover importante de la production pour freiner la flambée des prix de l’essence après que l’ouragan Ida a fermé les installations de creation dans le golfe du Mexique.

Le groupe d’exportateurs a mis moins de 30 minutes pour accepter de ne pas ajouter as well as de 400 000 barils par jour à leur manufacturing de brut commune par mois.

Les contrats à terme sur le brut Brent ont atteint un creux intrajournalier de 71,30 $ le baril et le West Texas Intermediate s’est échangé jusqu’à, 4% de moins à 67 $ le baril.

Du jour au lendemain en Asie, les steps technologiques chinoises ont enregistré des gains après que Pékin a renforcé les mesures de relance en annonçant une provision de 300 milliards de yuans (46,4 milliards de dollars) aux entreprises durement touchées par la pandémie. La banque a également annoncé d’autres mesures telles que des bonifications d’intérêts pour les petites et moyennes entreprises.

Dans le cadre d’une répression en cours, les régulateurs chinois ont convoqué 11 entreprises de covoiturage pour discuter des factors préoccupants au sein du secteur. Mais cela n’a pas encore eu beaucoup d’impact sur les marchés.

Le membre du conseil d’administration de la Banque du Japon, Goushi Kataoka, a déclaré que le pays ne se remettait pas assez rapidement et que la banque centrale se calmerait davantage sans hésiter en intensifiant les achats d’obligations, si nécessaire.

Le Shanghai Composite a augmenté de, 8%, le Nikkei de Tokyo de, 3% et le Cling Seng de Hong Kong de, 1%.

En Europe, les marchés obligataires réagissent aux signes indiquant que les investisseurs s’attendent à ce que la Banque centrale européenne réduise ses programmes d’urgence en cas de pandémie. Une lecture d’août montre que l’inflation dans la zone euro a atteint un sommet de la décennie, et les investisseurs suivront de près la réunion de la BCE la semaine prochaine où les membres devraient discuter de l’avenir de ses achats d’actifs.

Les rendements du Bund allemand à 10 ans sont toujours profondément en territoire négatif, à approximativement -,386%, mais ils ont atteint leur moreover haut niveau depuis approximativement six semaines au cours des derniers jours, reflétant une partie de la nervosité des investisseurs facial area aux perspectives d’inflation de la zone euro.

Le FTSE 100 de Londres a augmenté de, 09%, l’Euro Stoxx 50 de, 2% et le DAX de Francfort de, 2%.

Voici 6 stratégies d’investissement immobilier simples pour commencer à créer de la richesse et à gagner un revenu passif