Les Struts ont enrôlé deux héros du heavy metal, Joe Elliott et Phil Collen de Def Leppard, pour une nouvelle chanson, « I Hate How Much I Want You ».




Le morceau s'ouvre sur un appel téléphonique effronté entre Elliott et le leader de Struts Luke Spiller, qui lance la collaboration en disant: « J'ai ce gros et gros refrain pour lequel j'ai besoin de vos grosses vieilles pipes. » C’est une offre, bien sûr, qu’Elliott ne peut pas refuser, et le chanteur partage les tâches vocales avec Spiller sur le morceau en plein essor, tandis que Collen ajoute des riffs de guitare et des solos supplémentaires à la procédure.

Les Struts font équipe avec Def Leppard pour Je déteste combien je te veux

Dans un communiqué, Spiller a déclaré que le duo Def Leppard avait contribué à faire sonner la chanson comme « un stomper glam rock intemporel que ta mère a chanté dans les années 70 ». Collen a ajouté: « J'ai adoré le son des Struts depuis le moment où je les ai entendus pour la première fois, donc cela me fait un grand plaisir que Luke et les garçons se soient demandé à Joe et moi-même de participer à un tapage mutuel, espiègle et explosif.




Elliott a également partagé une déclaration: « Quand Luke m'a appelé et m'a demandé si j'avais envie de prêter ma voix au nouvel album des Struts, j'ai dit oui avant même de savoir ce qu'il voulait. Je suis un grand fan du groupe depuis que je les ai entendus pour la première fois, donc ce n’est pas seulement un plaisir, c’est un honneur de faire partie de cet album « born-in-Covid », et quelle chanson ! Je me sens à nouveau comme un enfant à chaque fois que je l’entends !

« I Hate How Much I Want You » apparaîtra sur le prochain album des Struts, Jours étranges, qui arrive le 16 octobre via Interscope / Polydor. Le groupe a enregistré l'album ce printemps, quittant le Royaume-Uni pour Los Angeles pour travailler avec le producteur Jon Levine après avoir été testé pour Covid-19. Avec Elliott et Collen, l'album présentera des collaborations avec Robbie Williams (« Strange Days »), Albert Hammond, Jr. des Strokes (« Another Hit of Showmanship ») et Tom Morello.