Une femelle tigre de quatre ans au zoo du Bronx Ă  New York a Ă©tĂ© testĂ©e positive pour COVID-19, la maladie du coronavirus. Un gardien du zoo a Ă©tĂ© infectĂ© mais asymptomatique et a infectĂ© le tigre. Le zoo dit que les tigres ont diminuĂ© l’appĂ©tit mais devraient se rĂ©tablir. Chez un humain soupçonnĂ© de transmission Ă  un animal, un tigre du zoo du Bronx a Ă©tĂ© testĂ© positif au COVID-19, la maladie du coronavirus.

Nadia, une tigre de quatre ans au zoo, a Ă©tĂ© testĂ©e positive, et le diagnostic a Ă©tĂ© confirmĂ© par le Laboratoire national des services vĂ©tĂ©rinaires de l’USDA, basĂ© Ă  Ames, dans l’Iowa. La Wildlife Conservation Society a dĂ©clarĂ© que Nadia, trois autres tigres et trois lions africains ont dĂ©veloppĂ© une toux sĂšche et une diminution de l’appĂ©tit, mais devraient se rĂ©tablir. Aucun des autres grands fĂ©lins du zoo, y compris les tigres dans une autre zone du zoo, n’a montrĂ© de symptĂŽmes de coronavirus.

Un tigre du zoo du Bronx a été testé positif au COVID-19 aprÚs avoir été en contact avec un gardien asymptomatique

Les chats ont Ă©tĂ© infectĂ©s par un gardien qui avait COVID-19 mais Ă©tait asymptomatique, selon la Wildlife Conservation Society. Ils ne savent pas encore comment le virus se dĂ©veloppe ou affecte les gros chats. Le zoo a mis en place des mesures prĂ©ventives pour prĂ©venir l’exposition des autres chats. Nadia a Ă©tĂ© testĂ©e par « une abondance de prudence » aprĂšs le dĂ©but des symptĂŽmes le 27 mars, a dĂ©clarĂ© le zoo, et il espĂšre que toute information obtenue contribuera Ă  la comprĂ©hension du virus dans le monde, qui a infectĂ© plus d’un million de personnes dans le monde. .



Il n’y a aucune preuve que les animaux peuvent transmettre le COVID-19 Ă  des personnes, a dĂ©clarĂ© l’USDA dans un communiquĂ©, mais le CDC recommande que les personnes infectĂ©es par le virus Ă©vitent tout contact avec des animaux domestiques et d’autres animaux.

Bien qu’il n’y ait pas eu de rapports indiquant que des animaux de compagnie tombent malades avec le coronavirus aux États-Unis, l’USDA et le CDC disent qu’ils continueront de surveiller la situation, mais ne recommandent pas de tester d’autres animaux pour le moment.