in

Troupes russes tuées par de la nourriture empoisonnée et de l'alcool : des responsables ukrainiens


Des soldats russes ont été tués et de nombreux autres ont été blessés après avoir reçu de la nourriture et de l’alcool empoisonnés par des civils dans la région de Kharkiv, ont annoncé samedi des responsables ukrainiens.

Les soldats appartenaient à la 3e division russe de fusiliers motorisés, selon un information Fb de la Direction principale du renseignement ukrainien.

Le poste a indiqué que deux soldats russes ont été tués et 28 étaient en soins intensifs après avoir reçu des gâteaux empoisonnés dans la ville d’Izium. Selon le poste, 500 autres soldats russes ont été emmenés dans des hôpitaux en raison d’une forte intoxication alcoolique.

Troupes russes tuées par de la nourriture empoisonnée et de l'alcool : des responsables ukrainiens



Des responsables ont déclaré que le gouvernement russe qualifiait ces cas de “pertes non liées au overcome”.

Le poste a également déclaré que les civils ukrainiens résistaient aux forces russes par tous les moyens disponibles.



L’initié n’a pas pu vérifier de manière indépendante les empoisonnements.

Des histoires de civils ukrainiens résistant aux forces russes ont continué d’émerger. Même avant le début de l’invasion, des civils ukrainiens réguliers s’entraînaient au fight et apprenaient à faire des cocktails molotov.

Des vidéos ont capturé des Ukrainiens affrontant et bloquant des chars russes, ce qui a donné lieu à des images rappelant “l’homme char” de la area Tiananmen. Le mois dernier, une grand-mère de la capitale, Kiev, a déclaré avoir abattu un drone suspect en lui lançant un pot de tomates marinées.

Izium est situé dans la région de Kharkiv, dans l’est de l’Ukraine, où la ville de Kharkiv a connu certains des combats et des bombardements les in addition violents depuis que la Russie a lancé son invasion à grande échelle le 24 février.

Mais les troupes russes ont également subi des pertes importantes depuis le début de la guerre. L’OTAN a déclaré la semaine dernière qu’environ 7 000 à 15 000 soldats russes avaient été tués au cours du premier mois de la guerre.

Des responsables ukrainiens ont également déclaré samedi que les forces ukrainiennes avaient repris le contrôle des zones autour de Kiev.