in

Critique : 'Funk Wav Bounces Vol. 2'


Il y a cinq ans, le DJ et producteur Calvin Harris sortait Funk Wav Bounces Vol. 1, un week-finish All-Star pour la pop-EDM  : il y avait Frank Ocean faisant équipe avec Migos sur le joyeux “Slide”, et Katy Perry et Pharrell Williams étant flanqués de Major Sean sur le hoquetant “Feels”. C’était en partie le muscle mass de Harris qui se disputait avec les collaborateurs, en partie le report de fête, en partie pour Harris de se livrer à son amour de l’époque où le disco et le funk se mélangeaient, et cela a engendré suffisamment de singles à succès pour qu’une suite soit inévitable.

La deuxième entrée dans le Funk Wav Rebondit La série a une distribution de personnages pour la plupart nouvelle – Migos ‘Offset revient, tout comme Williams et Snoop Dogg – tout en conservant son esprit intérieur d’un rassemblement A-record où les invités sont invités à faire leur truc et à se diriger vers les sorties. C’est décidément, presque rafraîchissant, sans ambition pour la plupart, la plupart de ses chansons étant soutenues par des grooves moelleux et légèrement flottants faits pour accompagner la détente estivale au service de la bouteille.

Des noms audacieux de la pop et du hip-hop se mélangent sans effort and hard work, l’équivalent sur disque des séances de shots de paparazzi  : le MC britannique Stefflon Don et le rappeur hyperactif du New Jersey Coi Leray rient de leurs prouesses sexuelles aux côtés de la dynamo R&B Chloë sur le groove de flux et reflux de « Femmes de l’année »  le héros du hip-hop Snoop Dogg accueille Latto, parvenu d’Atlanta, sur la liste A du somnolent “Stay My Most effective Life”  La reine du dancefloor Dua Lipa et le MC métamorphe Young Thug dissimulent l’art de la séduction sur “Potion”. Justin Timberlake tente de retrouver le buzz du “prochain Michael Jackson” qu’il a eu au début de sa carrière sur le rauque en deux get-togethers “Stay With Me”, bien qu’il soit presque éclipsé par Williams, qui pose une voix sans hard work sur le pont, et Halsey, qui adapte une merveille à couper le souffle de Valley Woman sur ses morceaux parlés-chantés.

Critique : 'Funk Wav Bounces Vol. 2'

Les instants où Funk Wav Bounces Vol. 2 les pauses de son frisson fournissent des coups d’adrénaline. Sur “All set or Not”, Busta Rhymes propose une variation légèrement détendue de ses rimes tordantes sur des synthés déchiquetés et un piano maison martelant sur “Lean On Me”, qui est rythmé par un solo de guitare mélodique et sinueux, Swae Lee de Rae Sremmurd est en manner gémissement, hésitant entre afficher ses richesses et exprimer son désir d’une véritable connexion.

Harris ne réinvente pas la roue dance-pop avec Funk Wav Bounces Vol. 2 – le titre seul le montre. Mais c’est un bel album de détente, qui peut être mis en lecture aléatoire à la fin d’une longue bacchanale d’une nuit d’été, lorsque les fêtards atteignent ce issue où ils sont trop fatigués pour faire autre chose que se prélasser à la lueur de l’éruption ils viennent de jeter.