Avant la sortie de The Vinyl Collection de Billy Joel, Vol. 1, Rolling Stone présente en exclusivité l’interprétation de « New York State of Mind » de Piano Man qui figure sur le LP live inédit du coffret, Live at the Great American Music Hall – 1975.



Cette interprétation – enregistrée dans la célèbre salle de San Francisco en juin 1975 – est antérieure à la version qui serait enregistrée l’année suivante pour les Tourniquets de 1976; le rythme ici est légèrement plus rapide que dans la version studio, avec Joel jouant toujours avec les paroles (« Must be masochistic New York… state of… mind ») vers la fin de la performance.

Écoutez  New York State of Mind  de Billy Joel dans le prochain album live de 1975

L’ingénieur Brian Ruggles, le producteur de sons live de Joel à l’époque des Turnstiles, a déclaré à Rolling Stone à propos du morceau :  » Nous vivions tous en Californie en 1974-75. Billy était à Malibu et je vivais à Hollywood. Il était en Californie depuis quelques années et avait vraiment le mal du pays pour New York. Il voulait y retourner. Ses racines sont à New York et cela lui a beaucoup manqué. Il a eu l’idée de la chanson alors qu’il chevauchait – sur la Hudson River Line, en fait – jusqu’à sa maison à Highland Falls, New York ; il a écrit la chanson quand il est rentré à la maison. C’était des mois avant que nous enregistrions Turnstiles.



Le groupe de Joel au moment de cet enregistrement était composé du batteur Rhys Clark, du bassiste Doug Stegmeyer et du saxophoniste/clavier Johnny Almond.

« Nous avons répété la chanson et l’avons jouée au spectacle l’une des premières fois qu’elle a été jouée en direct, avant qu’elle ne soit enregistrée pour l’album. Billy aimait l’arrangement, donc ils ont enregistré cette façon sur l’album,  » a continué Ruggles.  » Je me souviens que le camion d’enregistrement appartenait au batteur de Creedence Clearwater Revival et qu’il était garé devant le Great American Music Hall. Il avait l’enregistrement de l’école, mais nous avons pu mettre sur pied un très bon enregistrement pour cette version spéciale. Il tient vraiment bien après près de 46 ans environ.

La collection de vinyles, vol. 1, qui doit sortir le 5 novembre. inédit, qui sera disponible exclusivement dans le coffret. La collection de neuf albums comprend également un livre de 50 pages avec un essai de longue date Pierre roulante contributeur Anthony DeCurtis.