Let’s Eat Grandma, ‘Happy New Year’ : Chanson que vous devez savoir

Un ensemble de mmm et de synthés explosifs ouvrent le nouvel étourdissant de Let’s Eat Grandma, le duo britannique composé de Rosa Walton et Jenny Hollingworth. Et comme le titre l’indique, « Happy New Year » est un morceau vraiment joyeux, avec de vrais pétards entrant à trois minutes et demie et des lignes sur la joie d’avoir une table rase tout en gardant la nostalgie dans votre poche arrière. « Des étincelles dans le ciel jusqu’à ce que nous rencontrions le lever du soleil », chante Walton, « puis voyez l’année s’épanouir ».

« Bonne année » est enracinée dans l’amitié de longue date de Walton et Hollingworth, avec des souvenirs d’enfance qui remontent à la classe de maternelle. La nostalgie ici est profonde – journées d’été passées dans des jardins, des igloos construits dans la neige et des bains moussants en maillot de bain – mais les synthés empêchent l’ambiance de sombrer, même lorsque le duo analyse une rupture récente dans leur amitié. « J’avais du mal à accepter le fait que notre relation avait changé », a déclaré Walton à propos de la piste. « Mais à mesure que la chanson et le temps avancent [I’ve] fini par accepter que cela ne pouvait pas rester comme c’était quand nous étions enfants pour toujours et commençons à le voir comme une chose positive – parce que maintenant nous avons pu devenir nous-mêmes. «

Cette croissance peut être ressentie dans les chants euphoriques de « Alléluia ! » et bonne année ! » de Walton, qui, dans la vidéo, livre ces sentiments dans un costume Von Dutch rose vif lors d’un match de tennis. De l’autre côté du filet, Hollingworth joue son adversaire malgré un nez qui saigne. Ils embrassent après le match, un charmant symbole de leur partenariat qu’ils ne manqueront pas d’explorer ailleurs sur leur prochain album, Two Ribbons. D’ici là, nous apprécierons ce qu’ils servent.