Mark Cuban est peut-être actuellement un nom connu en tant que l’un des principaux panélistes de Shark Tank sur ABC, mais de nombreux fans de la NBA le connaissent toujours comme le propriétaire des Dallas Mavericks de la NBA. Cuban a fait des Mav l’une des pires équipes de la ligue en l’ancien champion et marque reconnaissable qu’ils sont devenus aujourd’hui.



Alors, comment l’a-t-il fait ? Examinons de additionally près remark Cuban a transformé les Mav en tant qu’entreprise en ne se concentrant PAS sur les affaires.

Comment Mark Cuban est devenu assez riche pour acheter les Mavericks

Cuban a travaillé dur pour sa fortune. Selon Investopedia, la première grande entreprise commerciale de Cuban était un bar qu’il avait acheté en tant qu’étudiant à l’Université de l’Indiana. Il a ensuite créé une entreprise informatique qu’il vendrait additionally tard pour 6 millions de dollars, ce qui a conduit à une retraite anticipée.



La retraite de Cuban a pris fin quand il a révolutionné la façon dont les fans pouvaient accéder à des jeux hors du marché Il a vendu le web page à Yahoo pour 5,6 milliards de pounds. Il a ensuite utilisé ce cash pour acheter les Mavs.

Approche de Mark Cuban pour devenir propriétaire des Mavs

Cubain fait partie de la NBA depuis si longtemps qu’il peut tout aussi bien être considéré comme l’un des in addition anciens hommes d’État de la ligue parmi ses propriétaires. Cependant, il fut un temps où Cubain représentait le « petit nouveau du quartier ». Il a pris le contrôle d’une franchise moribonde Mavs qui n’avait pas été pertinente depuis des années.

Cuban a renversé les Mav en se concentrant sur le produit sur le terrain. Tout d’abord, il a amélioré les équipements de l’équipe dans les vestiaires et les locaux d’entraînement. Son objectif était uncomplicated: faire de Dallas un endroit où les joueurs de la NBA voudraient jouer. Plutôt que d’adopter l’approche égalitaire des propriétaires qui l’a précédé, il a activement essayé de répondre aux besoins des joueurs.

Finalement, les Mav ont attiré beaucoup de talents. Ils ont connu une renaissance au début des années 2000 derrière Dirk Nowitzki. Ils deviendraient l’une des meilleures équipes de la ligue, participant à deux finales NBA et en remportant une.

Remark ne pas se concentrer sur les affaires a aidé l’entreprise des Mavs

Alors, quel était l’état d’esprit de Cubain alors qu’il transformait les Mav de la risée en un éternel prétendant ? Cuban a mené une interview avec GQ où il a répondu aux issues de personnes aléatoires sur Web.

L’un d’eux a demandé comment il avait transformé les Mavs « d’un issue de vue commercial ». La réponse de Cuba ? Il ne se concentrait pas sur les affaires. Il a dit qu’il se concentrait uniquement sur le basket-ball et à transformer les Mav en une grande équipe. Cuban a affirmé que jusqu’à récemment, l’équipe avait en fait perdu de l’argent.

Cuban a également expliqué remark il ne « vendait » pas du basket en soi, mais en fait l’expérience d’assister à un match de la NBA. Il a souligné que lorsque les Mav ont remporté le championnat, cela a enflammé toute la ville de Dallas, créant une ère de bons sentiments.

Favoriser ce form d’environnement fait de chaque équipe de la NBA un produit exceptional en son style – et c’est pourquoi les équipes les plus gagnantes ont tendance à être les moreover performantes du issue de vue commercial.

Combien valent les Mav aujourd’hui ?

Selon Forbes, Cuban a acheté les Mavs pour 280 tens of millions de bucks en 2000. Maintenant ? L’équipe vaut 2,4 milliards de bucks. Bien que l’équipe n’ait pas remporté de série éliminatoire depuis près d’une décennie, on ne peut nier que Cuban a été un propriétaire prospère.

L’équipe vaut beaucoup as well as maintenant qu’elle ne l’était quand il a acheté l’équipe. Ils ont remporté un titre NBA, ce que seuls les meilleurs des meilleurs sont capables de faire.

Les Mav ne sont peut-être pas des prétendants pour le moment – même si avec Luka Doncic et Kristaps Porzingis, ce n’est qu’une problem de temps avant de rejoindre les équipes d’élite de la NBA. Indépendamment de leur manque de succès récent en séries éliminatoires, le succès de Cuban en tant que propriétaire (ainsi que son succès dans la building de sa marque personnelle) sont incontestablement de grandes réalisations.