Nicolas Cage est connu pour les personnages non conventionnels qu’il dépeint à l’écran, ainsi que pour la vie non conventionnelle qu’il vit. Il faut un selected variety de personne pour se vanter de rôles tels que Castor Troy dans Encounter / Off, Red Miller dans Mandy et Peter Loew dans Vampire’s Kiss.



Il faut également un specific kind de personne pour construire sa tombe avant de mourir dans l’un des cimetières les additionally célèbres du monde. Nicolas Cage est exactement ce genre de personne.

Nicolas Cage possédait autrefois un manoir hanté et d'autres choses surprenantes que vous ne saviez pas sur l'acteur excentrique

Nicolas Cage était propriétaire de la Maison LaLaurie, un célèbre « manoir hanté »

LaLaurie Property est située à la Nouvelle-Orléans, un endroit où Cage a passé une bonne partie de sa vie d’adulte à faire des ébats étranges et illégaux. La Maison LaLaurie pourrait sembler familière pour certains, comme elle a été présentée dans American Horror Story : Coven.



La socialiste Madame Delphine LaLaurie et son mari, le Dr Louis LaLaurie, étaient propriétaires du manoir où il a été dit que Madame avait tué et torturé des esclaves. Cage possédait autrefois la maison où les meurtres grotesques ont eu lieu avant de la perdre en forclusion en 2009. CONNEXES : Cette suite de Nicolas Cage va enfin de l’avant 13 ans furthermore tard « Je suis un enfant de Californie et j’irais beaucoup à Disneyland – je me considère comme un » fils de Walt « et ces souvenirs m’ont marqué. L’un des plus grands souvenirs serait le manoir hanté d’Anaheim, à New Orleans Square, rien de moins. Donc, pour moi, avoir la réalité était le fantasme de l’enfance devenu réalité  ».

Nicolas Cage a déjà érigé sa tombe

Un peu planificateur dans ce domaine de sa vie (ou devrions-nous dire la mort), le futur tombeau de Cage est prêt et prêt à partir. La tombe est située dans l’un des cimetières les plus célèbres de la Nouvelle-Orléans, le cimetière Saint-Louis n ° 1, qui abrite la prêtresse vaudou Marie Laveau.

L’une de ces choses au cimetière Saint-Louis n ° 1 n’est pas comme les autres et cette chose est la pyramide de pierre de neuf pieds de Cage avec les mots « Omnia Ab Uno » (qui se traduit par « Tout d’un coup ») sur le devant. Des baisers rouges à lèvres marquent la pancarte affichant le latin, une tradition particulière chez les visiteurs du cimetière portant des rouges à lèvres qui est toujours pratiquée aujourd’hui. La pyramide contraste fortement avec les tombes familiales traditionnelles de la Nouvelle-Orléans qui l’entourent. CONNEXES : Nicolas Cage révèle le 1 movie qu’il ne voulait pas faire et remark il a aidé Johnny Depp à démarrer Quant à savoir pourquoi Cage a construit prématurément sa tombe, il n’a jamais officiellement dit. Certains de ses supporters pensent que la pyramide est un hommage à la franchise Nationwide Treasure. D’autres pensent que c’est la preuve des Illuminati et que Cage en est membre.

Le premier souvenir de Nicolas Cage concerne les religieuses et l’alcool

Bien que Cage ait participé à des choses étranges et néfastes in addition tard dans la vie, il semble que son enfance ait également été tout sauf typique. Dans une interview que l’acteur a faite avec Self-importance Good en 2014, il a parlé de ses premiers souvenirs.

« J’avais trois ans et demi en Italie avec ma famille. Mes mother and father étaient sortis. Il y avait ces femmes vêtues de blanc, je pense que c’étaient des religieuses. Ils m’ont donné à boire. Il avait un goût un peu de réglisse. Ils m’ont aussi nourri une sorte de ragoût, qui était fait de viande de renard. J’étais sur un lit avec ces femmes. Ils secouaient le lit et chantonnaient une chanson qui signifiait que je ne pouvais pas dormir. Avec le recul, je suis presque sûr que la boisson qu’ils m’ont donnée était du Sambuca « , a-t-il déclaré.

Bien que peu de gens puissent dire que leur premier souvenir évoque le goût du ragoût de renard, la scène est en quelque sorte parfaitement logique pour Nicolas Cage, âgé de trois ans et demi.