Nicolas Cage réfléchit à devenir un mème

Nicolas Cage a plus de 110 crédits d’acteur à son actif avec de nombreux films célèbres. L’année dernière, l’acteur a joué lui-même dans The Unbearable Weight of Massive Talent, ce qui a suscité de nombreuses conversations sur sa carrière et ses projets préférés. Le prochain film de Cage est Dream Scenario, où il interprète le rôle d’un professeur nommé Paul Matthews qui devient viral lorsqu’il apparaît dans les rêves des gens.

Bien sûr, Cage n’est pas étranger à sa popularité en ligne. Dans une récente interview avec The Guardian, l’acteur a parlé du fait de devenir un mème.

« Je me suis lancé dans le théâtre parce que j’étais plus touché par la performance cinématographique que par toute autre forme d’art.

Je ne me suis pas lancé dans le cinéma pour devenir un mème », explique Cage. « C’était nouveau pour moi. Je me suis habitué mais ça a été difficile au début.

Nicolas Cage réfléchit à devenir un mème

Je pensais peut-être que cela inciterait les gens à revoir mes films, mais je n’avais aucun contrôle là-dessus. La même chose se produit avec Paul dans Dream Scenario : il n’a aucun contrôle sur ce phénomène inexplicable. »

Nicolas Cage réagit à son camée dans The Flash :

Dans une autre interview avec Yahoo Movies, Cage parle brièvement de sa participation dans The Flash plus tôt cette année et aborde les commentaires récents du réalisateur Tim Burton sur l’intelligence artificielle (IA).

Dans les années 90, Burton aurait presque réalisé Cage dans le rôle de Superman.

« Tout d’abord, j’étais présent sur le plateau », explique Cage. « Ils ont consacré beaucoup de temps à la fabrication du costume. Et je pense juste qu’ils en ont fait quelque chose, et encore une fois, cela échappe à mon contrôle.

J’ai littéralement tourné une scène pendant peut-être une heure dans ce costume, observant la destruction d’un univers et essayant de transmettre les sentiments de perte, de tristesse et de terreur dans mes yeux. C’est tout ce que j’ai fait. »

Dream Scenario sortira en salles le 10 novembre.