Paul mccartney chante «let it be» avec david bowie, pete townshend

Il y a 50 ans ce mois-ci, Paul McCartney a dit au monde que les Beatles s’étaient séparés. « Différences personnelles, différences commerciales, différences musicales, mais surtout parce que je passe un meilleur moment avec ma famille », a-t-il écrit dans une « auto-interview » qui accompagnait la sortie de son premier LP solo McCartney. «Temporaire ou permanent? Je ne sais pas vraiment. «

Un mois plus tard, les Beatles sortaient le documentaire Let It Be et un album du même nom. Il est sorti après Abbey Road, mais a été largement enregistré avant lui. Cela a provoqué des décennies de débat sur lequel est en fait leur dernier album. Cet argument éclatera probablement plus tard cette année avec la sortie de The Beatles: Get Back, un nouveau documentaire sur cette période réalisé par Peter Jackson. Il utilise des images invisibles des sessions Let It Be que les fans attendent depuis un demi-siècle.

car il s’agissait vraiment d’une session d’enregistrement publique en plein air et non d’un véritable concert. Mais Paul McCartney l’a rattrapé en jouant la chanson titre 681 fois, plus que toute autre chanson de son catalogue. (« Hey Jude » arrive deuxième avec 672.) C’est juste la chanson parfaite pour n’importe quelle occasion et il est difficile pour lui de quitter n’importe quelle scène sans la jouer.

McCartney a joué « Let It Be » pour la première fois lors de sa dernière tournée Wings en novembre et décembre 1979. Cette tournée s’est terminée par une consommation de drogue au Japon qui l’a mis en prison pendant neuf jours. L’expérience a aigri McCartney en tournée et a joué un grand rôle dans sa décision de mettre fin au groupe un peu plus d’un an plus tard.

Paul mccartney chante «let it be» avec david bowie, pete townshend

McCartney est resté occupé en studio au début des années 80 et a même décroché quelques tubes avec Michael Jackson, mais il a largement évité les concerts jusqu’à ce que Bob Geldof le persuade de monter sur scène à la fin de Live Aid au stade de Wembley juste avant la grande finale de « Savent-ils que c’est Noël. »

Plus tôt dans la nuit, la diffusion par satellite a été interrompue juste au moment où les Who ont lancé leur série de retrouvailles avec « My Generation » et ne sont pas revenus avant le milieu de leur deuxième chanson, « Pinball Wizard ». Et lorsque McCartney s’est lancé dans « Let It Be », son microphone est tombé en panne et la grande majorité de la foule de Wembley n’a rien entendu. Comme vous pouvez le voir sur cette vidéo, ils ont laissé échapper un rugissement de joie environ deux minutes après que le son soit enfin activé.

Vers la fin, Bob Geldof sort avec David Bowie, Pete Townshend et Alison Moyet de Yaz pour chanter une reprise de la chanson pour les fans qui ont raté le début. Bowie commence à chanter le mauvais couplet à 3 :51, mais il se corrige rapidement.

Malgré les problèmes de micro, Live Aid a été une expérience positive pour McCartney et il a lentement commencé à revenir à des performances live, à partir de janvier 1986, quand il a fait trois chansons au Prince’s Trust Rock Gala au Wembley Arena. Il ne reviendrait pas sur la route avant l’été 1989, quand il a frappé des stades du monde entier pour promouvoir Flowers in the Dirt.

Il est essentiellement sur la route depuis, mais son projet de se produire en Europe cet été se heurtera probablement au coronavirus. Quoi qu’il arrive, les fans pourront enfin voir plus de séquences des sessions Let It Be plus tard dans l’année. Espérons que cela vaudra la longue attente.