Johnny Ventura, le célèbre pionnier du merengue et ancien maire de Saint-Domingue, est décédé mercredi à l’âge de 81 ans en République dominicaine. Son fils, Jandy Ventura.



Ventura, de son vrai nom Juan de Dios Ventura Soriano, était connu pour son sens du spectacle et pour ses styles pionniers de merengue et de salsa. Il est né à Saint-Domingue et a commencé à chanter à l’adolescence. À l’âge de 16 ans, il a participé à un concours de talents télévisés local appelé La Voz de la Alegria et a remporté la première place. Plus tard, il a participé à l’émission télévisée La TV Busca Una Estrella et a également remporté la première place, obtenant une bourse pour étudier la musique et le chant par le biais du réseau de télévision et de radio d’État La Voz Dominicana (maintenant Corporación Estatal de Radio y Televisión).

À partir du début des années 60, un jeune Ventura a chanté dans différents groupes et s’est fait connaître dans tout Saint-Domingue. Il intègre un orchestre dirigé par Rondón Votau, le groupe du percussionniste dominicain Donald Wild, et la formation Combo Caribe De Luis Pérez, cette dernière avec laquelle il enregistre son premier LP. Il est également devenu populaire en chantant avec La Super Orquesta San José de Papa Molina.



Finalement, un promoteur de musique nommé Angel Guinée l’a encouragé à se lancer seul et à créer le Johnny Ventura y su Combo Show, qui a mis en valeur sa qualité de star et lui a valu une réputation de pionnier pour l’ajout d’éléments rock & roll au merengue.. Il était affectueusement connu sous le nom de  » El Caballo Negro « , le titre de l’un de ses célèbres albums de 1979, et a sorti une série de chansons qui sont devenues des classiques, telles que  » Patacon Pisao « ,  » Pitaste « ,  » El Elevador  » et  » Merenguero Hasta la Tambora.

Johnny Ventura, légende merengue bien-aimée, est décédé à 81 ans

À la fin des années 60, il s’est rendu à New York et a joué avec certains des plus grands de la salsa de l’époque, dont Celia Cruz, El Grupo Niche et Wilfrido Vargas. Il est devenu particulièrement proche de Cruz, se rappelant après sa mort en 2014 qu’elle était comme une figure de sœur aînée pour lui.

De 1998 à 2002, il a été maire de Saint-Domingue. La Première Dame de la République dominicaine Raquel Arbaje, ainsi que des artistes tels que Don Omar et Olga Tañon, ont honoré le chef d’orchestre sur les réseaux sociaux. « Aujourd’hui est un jour très triste pour les merengue et pour la République dominicaine », a écrit Arbaje sur Twitter.  » Johnny Ventura, maire d’El Caballo, nous a quitté physiquement, mais son héritage et sa joie seront toujours avec nous. Mon câlin en solidarité pour ses proches.

Hoy es un día muy triste para el merengue y para la República Dominicana. Johnny Ventura, maire d’El Caballo, nos ha dejado físicamente, pero su legado y alegría nos acompañarán siempre. Mi abrazo solidario a sus seres queridos.