in

Récapitulatif «Elite» : première de la saison 3, épisode 1 : Mort

Dans quelle mesure l’inspecteur dame sur Elite souhaite-t-elle pouvoir enquêter sur quelque chose qui n’implique pas un groupe de lycéens? La saison 3 du drame pour adolescents en langue espagnole de Netflix revient avec un autre meurtre impliquant les étudiants de Las Encinas, et je dois imaginer que l’inspecteur rentre chez lui pour s’exclamer : «Darn ces enfants ! Je ferais mieux d’obtenir une promotion après ça ! “

Mais sérieusement, la première s’ouvre sur une soirée de remise des diplômes, au cours de laquelle quelqu’un vient soudainement s’écraser au premier niveau du club de danse. Alors que la caméra se détache de la foule horrifiée rassemblée autour du corps, nous voyons Carla debout près de vitres brisées, l’air inquiète.

Récapitulatif «Elite» : première de la saison 3, épisode 1 : Mort

Coupé à cinq mois plus tôt, Polo est libéré sous caution alors qu’il fait toujours l’objet d’une enquête. Le juge a demandé une confrontation entre Polo et son accusatrice Carla pour comparer leurs comptes. Guzman n’est pas trop inquiet – “Un coup d’œil d’elle et Polo va lui mettre la culotte”, dit-il – mais Samuel lui annonce que les gens n’obtiennent pas toujours ce qu’ils méritent. Carla informe Polo qu’elle va dire la vérité.. mais elle lui donnera une chance d’avouer en premier. Le père de Carla, cependant, aimerait beaucoup qu’elle se taise, notant que si elle dit la vérité et que la police examine ses relations, cela pourrait impliquer sa mère et elle perdra ses affaires.

À l’école, Samuel essaie de faire appel à Carla. Même si elle perd tout, “tu m’auras. Je t’aime », dit-il. Elle le gifle en réponse. Elle pense qu’il ne l’aimera que tant qu’elle fera ce qu’il veut, et si ce n’est pas le cas, alors il la rejettera. “Non, cela prouvera que vous êtes la personne dont je suis tombé amoureux”, insiste-t-il. (Je suis avec Carla ici, parce que j’ai du mal à acheter que Samuel soit vraiment amoureux d’elle, tout comme j’ai apprécié l’histoire de Samuel / Carla dans la saison 2. De plus, n’était-il pas seulement amoureux de Marina ?)

Pendant ce temps, Polo panique et appelle frénétiquement Ander, qui ne cesse de l’ignorer. Polo ne veut pas vivre sa vie en attendant d’être attrapé quand Ander parle. Polo apporte également le trophée, qui selon Cayetana est en sécurité avec elle et est trop risqué pour s’en débarrasser en ce moment. (Elle s’y accroche totalement pour avoir quelque chose sur lui / pour l’attacher à elle, oui?) Lors de la confrontation, Polo semble être sur le point de se confesser, lorsque Carla intervient et dit qu’elle a inventé toutes les allégations. “Si elle vous aimait vraiment, elle ne vous aurait pas poignardé dans le dos”, explique Guzman à Samuel, déçu. Réalisant qu’il ne peut pas laisser Polo s’en tirer avec ce qu’il a fait, Samuel dit à sa mère d’aller avec Nano, alors qu’il restera à la maison.

Quant à ce mystère de meurtre éclair, la victime est… Polo ! Et quelqu’un l’a poignardé avant de tomber ! Carla dit à l’inspecteur qu’elle a couru sur la piste de danse après l’accident, mais elle a en fait suivi une traînée de sang aux toilettes où elle a ramassé une bouteille sanglante et cassée et l’a fourrée dans son sac à main. Cependant, l’arme du meurtre potentiel n’est pas dans son sac lorsque l’inspecteur vide son contenu. «Je ne lui ferais jamais de mal. Pas lui. Je l’aimais », affirme Carla.

Beaucoup plus descend également dans l’épisode :

* Tout en essayant de distraire Ander, Omar remarque une bosse sur l’aine de son petit ami. Ander va le faire tester, et à en juger par la façon dont il tombe en panne après que le représentant de l’université lui a demandé où il se voit dans cinq ou 10 ans, les résultats ne sont certainement pas bons.

* Rebeca essaie de surmonter Samuel en passant sous Valerio, mais il ne peut pas le relever. Le pire, c’est qu’il dort dans sa voiture après avoir été rejeté par sa maman. Voyant qu’il a besoin d’aide, Rebeca dit à Lu, qui invite Valerio à rester à la maison pendant que leur père voyage. Malheureusement, papa revient tôt et menace Valerio de prison pour avoir abusé de sa fille mineure. Étonnamment, Lu défend son demi-frère et soutient qu’elle n’est pas une enfant innocente. «J’ai f – ked Valerio parce que j’avais besoin de lui. Je le voulais… plus que tout au monde », confesse-t-elle. Eh bien, si elle est adulte, elle va vivre comme telle, décide son père. Il lui fournira un abri et de la nourriture, mais il l’interrompt sinon – cela inclut le paiement de l’université – et il la veut hors de la maison quand elle aura 18 ans.

* Avec des représentants des meilleures universités du monde en visite, Nadia se concentre sur son avenir – mais se retrouve toujours quelque peu distraite par un garçon. Cette fois, ce n’est pas Guzman, mais un camarade musulman nommé Malick, qui est comme le quatrième enfant le plus riche de l’école. Quant à l’université, l’un des représentants lui a dit sans ambages qu’ils ne pouvaient pas lui donner de bourse parce qu’ils avaient entendu parler d’une certaine vidéo qui circulait.

Fans d’élite, que pensez-vous de l’ouverture de la saison? Notez-le ci-dessous, puis appuyez sur les commentaires !