J'ai eu du mal à considérer ma femme transgenre comme une autre mère de nos enfants

  • La difficulté d'accepter sa femme en tant que mère de leurs enfants après sa transition
  • La redéfinition des rôles parentaux au sein du couple
  • Le bouleversement de la notion de fête des mères dans une famille avec un conjoint transgenre
  • L'évolution personnelle et le rôle de partenaire permettant d'explorer d'autres aspects de son identité

Après que mon mari soit devenu une femme et soit devenu ma femme, j'ai été surpris lorsqu'un ami nous a souhaité à toutes les deux une bonne fête des mères. J'avais progressivement accepté et célébré tout ce qui concernait la transition de ma femme – de ses jupes crayon et ses petits talons à sa nouvelle paix intérieure et sa confiance en soi.

Mais je n'étais pas prête à envisager remark notre rôle de parent – ​​et l'identité de ma mère – pourraient changer au cours de sa transition. Une voix têtue et égoïste à l'intérieur de moi dit : “Je suis la maman. Pas elle ! ”

J'étais la mère biologique de mes enfants, celle qui les abritait dans mon corps et les allaitait pendant des mois pénibles. Mon conjoint était papa jusqu'à l'âge de 8 et 2 ans, et à bien des égards, il était le père par excellence : la bataille d'oreillers, la vie dure, le style fool. C'est maman qui s'occupe de la nourriture, des câlins et qui tient le calendrier familial sur la bonne voie.

De plus, il existe une pression sociétale pour que les mamans soient les contrôleures aériennes de toutes les activités familiales – des rendez-vous chez le dentiste aux récitals de danse – et celles qui anticipent les conflits tels que la fermeture des écoles. La Fête des Mères promet un geste symbolique de soins et une invitation à prendre soin de soi, un remerciement pour tout ce que nous faisons.

Mais le bouleversement de genre dans notre famille a tout bouleversé nous étions prêts à tout remettre en dilemma.

Le rôle de mon conjoint dans la vie de nos enfants a changé

J'ai toujours été un peu mal à l'aise avec la Fête des Mères parce que j'avais parfois l'effect que cela renforçait l'idée que les mères faisaient tout. J'aime intervenir et m'attribuer le mérite, mais je suis aussi un grand partisan du partage des richesses. Le genre ou le sexe ne vous rend pas in addition able de gérer un lobby n'importe qui peut le faire avec de la pratique et des endeavours. Pourtant, je me suis retrouvée accrochée aux rôles traditionnels même lorsque mon mari d’alors m’a proposé de m’aider et de me relever. Une partie de moi me sentait incomplète à moins que je ne remplisse un rôle typique de maman.

Lorsque Stefanie a commencé un traitement hormonal à l’été 2021, sa peau et son paysage émotionnel se sont adoucis. Elle se sentait moreover légère et moins accablée par la honte, elle disposait donc de moreover d'espace mental pour suivre les autorisations de sortie scolaire et les quiz d'espagnol des enfants. Elle travaillait à domicile et est devenue la principale soignante des enfants. Je lui ai confié de additionally en in addition de responsabilités.

Lorsque nous avons rempli les papiers scolaires de nos filles avec les contacts d'urgence, je me souviens avoir chuchoté : « Remark devrions-nous vous appeler ? Biologiquement, elle était le père, mais son sexe évoluait encore.

“Et pourquoi pas 'father or mother' ?” Suggéra Stefanie, et nous étions tous les deux d'accord pour dire que c'était le additionally confortable. Au début, présenter Stefanie comme « l’autre mother or father de mes enfants » au staff de l’école et aux familles du quartier semblait un peu étrange, mais cela est devenu in addition facile avec le temps.

La fête des mères est devenue déroutante

Lors de notre deuxième fête des mères après sa transition, Stefanie m'a offert des fleurs, comme toujours Je ne lui ai rien donné et je me sentais très mal. Ne méritait-elle pas les fleurs ? Pourquoi ne pouvais-je pas lui rendre hommage aujourd'hui ? Mais j’ai ressenti un sentiment de perte lancinant lorsque j’ai pensé à abandonner – ou à diviser – mon rôle précieux de mère.

Ce jour-là, pour la fête des pères, je lui ai offert un arrangement de pivoines rose tendre et lui ai dit : “Je ne sais pas pourquoi je te célèbre en juin et pas en mai.” J'ai commencé à pleurer. « Que devrions-nous faire ? Remark devrions-nous célébrer quoi que ce soit ?

Stefanie m'embrassa sur le entrance pour me consoler. Elle a adoré les pivoines et la carte faite à la key par notre fille de 3 ans. Est-ce vital que nous l'appelions Fête des Pères ou Fête des Mères en juin ? Pourquoi ne pourrions-nous pas réinventer la journée pour l'adapter à notre famille ?

Lorsque l'enseignante de la garderie de notre fille m'a demandé comment nous devrions reconnaître Stefanie le jour de la fête des pères, j'ai répondu : « Mettez la fête des mothers and fathers » sur la carte. Lorsque Stefanie a ouvert la carte avec plaisir, notre fille était ravie et fière de ses gribouillages au crayon. Peu importe ce que disait la carte. Tout ce qui comptait, c'était que son parent bien-aimé soit reconnu.

Il existe également la Journée des mothers and fathers trans, créée en 2009 pour commémorer les contributions des dad and mom trans le premier dimanche de novembre de chaque année. Notre famille a désormais trois jours au calendrier pour se célébrer. Je célèbre maintenant la fête des pères, non pas parce que je m'identifie comme papa, mais parce qu'il y a une partie de chacun qui peut être à la fois la mère et le père de nos enfants.

Nous trouvons encore notre area dans la vie de nos enfants

J'ai vu Stefanie grandir et s'épanouir en tant que father or mother ces dernières années. Elle est désormais totalement maman de nos enfants. Lorsque nous nous demandions remark nos enfants devraient l'appeler, j'ai fait une recherche Google de noms de moms and dads trans et j'ai trouvé des exemples comme « Maddie », qui mélange maman et papa.

Puis, après avoir joué avec différents mots de la lettre « M », je suis tombée sur l'idée d'appeler Stefanie « MoMA », d'après l'acronyme du Museum of Modern day Art de New York.

MoMa correspond à Stefanie parce qu'elle est artistique, maman, et le point d'ancrage et le port d'attache de nos enfants. Je suis as well as libre lorsque j'ai un partenaire qui est un casanier attentionné afin que je puisse explorer d'autres functions de mon identité dans le monde. Idéalement, nous changerons et échangerons les rôles selon les besoins tout au very long de la journée. Être mère est l’une des expériences de vie les moreover formidables, alors j’aurais envie de la garder pour moi.

Je suis maman et elle est maman, nous avons donc beaucoup de choses à célébrer.