Le label MSC défend la pêche durable

Les scientifiques constatent la surexploitation des stocks de poissons, la destruction des écosystèmes marins et la difficulté des pêcheurs à vivre de leur métier. Face à cette crise aquatique, des mesures de préservation de la vie marine sont mises en place. Le label MSC aide le consommateur à choisir des produits de la pêche durable et de soutenir des pêcheries respectueuses des fonds marins. Vous vous demandez comment le label MSC soutient la pêche durable ? Vous voulez en savoir plus sur cette certification et les conditions d’obtention du label bleu ? Explications.

Pourquoi le label MSC est-il essentiel ? Les impacts environnementaux de la pêche

La population mondiale augmente rapidement et, avec elle, la consommation de poisson. La FAO (Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture) constate plusieurs problématiques liées aux impacts de la pêche sur les écosystèmes aquatiques.

  • Certaines méthodes de pêches, comme les filets dérivants ou le chalut, attrapent une quantité importante d’espèces non visées et/ou endommagent l’écosystème marin
  • La surpêche menace les stocks de poissons sauvages, qui ne peuvent se renouveler naturellement. D’après la FAO, près de 30 % des stocks halieutiques (ressources vivantes aquatiques) sont surexploités

Il est aujourd’hui essentiel de préserver les écosystèmes marins. Face aux méthodes de pêches industrielles, abusives et destructrices, le label MSC défend la pêche durable.

Comment le label MSC défend-il une pêche durable ? Des garanties pour la biodiversité aquatique

Pour certifier un produit « pêche durable », le label MSC se base sur trois principes clés, déclinés en 28 indicateurs de performance des pêcheries.

  • Gestion raisonnable des stocks de poissons et crustacés
  • Respect de l’écosystème marin et minimisation des impacts environnementaux des méthodes de pêche
  • Système juste et équitable, permettant aux professionnels de la pêche de vivre de leur métier

Ces 3 principes de la pêche durable assurent la protection l’écosystème marin, des populations de poissons et des professionnels de la poissonnerie. Les garanties du label MSC ne concernent que les poissons sauvages et les fruits de mer issus de pêcheries durables.

Le label MSC défend la pêche durable

MSC est-il un label fiable de pêche durable ?

Les garanties du label MSC

Depuis 1997, MSC définit les principes et critères pour que pêche durable et label MSC aillent de pair. Les décisions sont prises en étroite collaboration avec des scientifiques, des ONG, des pêcheries et des marques de distribution. Révisés régulièrement, les référentiels de certification ont pour objectif de promouvoir une pêche durable et respectueuse des écosystèmes aquatiques. MSC base ses exigences de performance sur les recommandations de la pêche responsable de la FAO et l’ISEAL (Alliance Internationale pour l’Accréditation et l’Étiquetage Sociaux et Environnementaux).

Méthodes d’application du label MSC pêche durable

Le label bleu se veut fiable et efficace, afin de protéger l’écosystème aquatique de manière durable. Pêche à la ligne, filet ou bateau de pêche, le Processus de Certification des Pêcheries assure que tous les acteurs du secteur de la pêche sont évalués de la même manière. Un système de vérification des produits est mis en place tout au long de la chaîne de production du poisson, afin de garantir une traçabilité de l’eau à l’assiette.

Les limites de la certification pêche durable

Un rapport publié dans Marine Policy relève certaines limites et incohérences du label MSC pêche durable. D’après l’auteur, un pourcentage significatif des produits de poissonnerie certifiés durables par le Marine Stewardship Council ne l’étaient pas.

Avant d’acheter un produit marin, il est donc important de ne pas croire aveuglément le label bleu. Il est recommandé de se renseigner systématiquement auprès de son poissonnier, de choisir un professionnel conscient des enjeux écologiques de la pêche et exigeant sur la qualité de ses produits, ou de n’acheter que les produits de petits pêcheurs locaux et écoresponsables.