in

Michael J. Fox parle de son amitié avec la co-vedette de Retour vers le futur, Christopher Lloyd

Pourtant, un nouveau documentaire qui relate la vie et la carrière de Michael J. Fox alors qu’il vivait avec la maladie de Parkinson, vient de faire ses débuts à Sundance. En l’honneur du nouveau movie, réalisé par Davis Guggenheim (Une vérité qui dérange, En attendant Superman), Fox se souvient de sa vie. Bien sûr, il est surtout connu pour avoir joué Marty McFly dans la trilogie Retour vers le futur aux côtés de Doc Brown de Christopher Lloyd. En octobre, le duo a partagé une réunion émouvante au NYCC et Fox a récemment parlé avec Wide range de son amitié avec son ancienne co-star.

“Chris est un gars formidable. Il est très énigmatique”, a expliqué Fox. Sur Retour vers le futur, partie III, nous nous sommes connectés d’une manière que nous n’avions pas sur les autres movies. J’en suis venu à voir à quel level il aimait jouer. Je n’avais jamais eu ça auparavant. asseyez-vous et parlez d’acteur et parlez de Shakespeare et du Roi Lear. Ce sort peut jouer le Roi Lear ! Les gens n’attendent pas ça de lui. Il est plein de surprises. Fox a ajouté : “Il peut raconter l’histoire d’un film en deux secondes et vous l’obtenez. Nous, les acteurs réguliers, devons passer des heures et des heures pour diffuser l’information. Chris est brillant dans ce domaine. Son amour du cinéma et son amour de être acteur. Ce n’est pas seulement un fou, c’est un artiste.”

Stillis devrait inclure des éléments documentaires, archivistiques et scénarisés. Le récit de la vie publique de Fox. se déroulera parallèlement à son parcours privé inédit, y compris les années qui ont suivi son diagnostic à vingt-neuf ans avec la maladie de Parkinson. Intime et honnête, et produit avec un accès sans précédent à Fox et à sa famille, le film relatera les triomphes et les difficultés personnelles et professionnelles de Fox et explorera ce qui se passe lorsqu’un optimiste incurable est confronté à une maladie incurable.

Michael J. Fox parle de son amitié avec la co-vedette de Retour vers le futur, Christopher Lloyd

“Je ne voulais pas faire un movie sur la maladie de Parkinson. Je ne veux pas faire un movie malade. Je veux faire un movie sur une vie”, a expliqué Guggenheim à Wide range. “Celui qu’il m’a dit était:” Pas de violence “. Nous espérons que le ton du movie n’est pas pitié. C’est un film sur une vie sauvage, une incroyable chevauchée de hauts et de bas, et une star de cinéma hollywoodienne des années 1980 et ce qui se passe quand la vie lui lance une boule courbe.

“Je suis un peu un monstre. C’est bizarre que j’aie fait aussi bien que moi aussi longtemps que j’ai”, a déclaré Fox à l’AARP en 2021. “Les gens pensent souvent à la maladie de Parkinson comme une selected visuelle, mais les visuels de ce n’est rien. Un jour donné, mes mains peuvent à peine trembler, ou elles peuvent être…” Il agita ses mains. “C’est ce que vous ne pouvez pas voir – l’absence d’un gyroscope interne, d’un sens de l’équilibre, d’une perception périphérique. Je veux dire, je navigue sur un navire sur une mer agitée par les jours les moreover brillants.”

Continue to n’a pas encore de day de sortie.