Alors que c’était l’équipe favorite pour la victoire finale sur le papier, l’équipe de France s’est complètement sabordée face à la Suisse en huitième de finale de l’euro 2020 en perdant aux tirs aux buts dans un match nul complètement fou (3-3). Une élimination qui démontre la faillite collective des bleus et les errements tactiques du sélectionneur Didier Deschamps.

Les choix incompréhensibles de Didier Deschamps

Euro 2020 France Suisse (3-3) : Le désastre total des bleus

On le savait avant l’Euro, on l’a vu lors de la victoire contre l’Allemagne en phase de poules : cette équipe de France était « imbattable ». La sélection dirigée par Didier Deschamps dégageait une aisance technique, un mental d’acier et une solidité défensive qui faisait peur à toutes les équipes engagées dans cet Euro 2020. Mais toutes ces qualités ont volé en éclat hier soir après une défaite surréaliste et absolument catastrophique.

  • 1960 - 2020: 60 ans d'Euro de football

  • Magnet 2D Réplique Trophée Euro 2016 de Football France - Collection Officielle
    Magnet 2D réplique du Trophée/Coupe du pays vainqueur.
    Magnet officiel avec numéro de série unique sur hologramme
    Qualité exceptionnelle, matière métal. Taille 7 cm.
    Satisfait ou remboursé.
    Collection officielle UEFA Euro 2016 de Football, en France

Avant le match déjà, les choix tactiques de Didier Deschamps ne semblaient pas du tout rassurants. Le champion du monde 98 qui nous avait habitué à un pragmatisme sans faille a voulu innover en alignant un 3-5-2 très surprenant avec un trio défensif composé de Clément Lenglet, Presnel Kimpebe et Raphaël Varane. Didier Deschamps a voulu certainement avec cette composition s’adapter au système du sélectionneur Suisse (qui joue lui aussi avec une défense à 3) et ainsi rassurer sa défense qui avait été mise à mal par la Hongrie et le Portugal et on ne vous cache pas que ça a pas mal perturbé les pronostics que l’on pouvait retrouver sur des plateformes de paris sportifs comme Betway.

Résultat, la première mi-temps a été un désastre total et certainement ce que les bleus avaient fait de pire depuis longtemps. Les français ont semblé perdus sur le terrain, complètement dépassés par le système instauré par Didier Deschamps et surtout totalement dominés par les suisses qui ont impulsé une intensité extraordinaire pour défaire l’équipe de France. Mais c’est surtout la défense qui a été absolument catastrophique pour ne pas dire inexistante.

Sur le but de l’attaquant suisse Séférovic, Clément Lenglet s’est carrément baissé pour éviter le ballon, ce qui est une faute professionnelle hallucinante à ce stade de la compétition. La mésentente de Varane et Pavard sur le côté droit a également confirmé les errements défensifs des bleus et la tactique catastrophique de Didier Deschamps. Comme vous vous en doutez, la cote des bleus sur Betway en ligne s’est aussitôt écroulée..

Une faillite collective totale de l’équipe de France

En seconde période, Didier Deschamps décide de tout changer et de faire enfin ce que tout le monde demandait : un système de jeu offensif. Il sort Clément Lenglet et fait rentrer Kingsley Coman et l’équipe de France joue maintenant en 4-4-2. Les bleus sont donc beaucoup mieux : Pogba redevient impérial et  Griezmann Mbappé et Benzema arrivent à bien combiner ensemble.

C’est là qu’arrive la séquence la plus dingue du match pour l’équipe de Deschamps. Pavard provoque un pénalty, Hugo Llioris l’arrête et en quinze minutes les bleus remontent 3 buts à 1 grâce au doublé fabuleux de Karim Benzema et à une frappe somptueuse de Paul Pogba.

Mais très vite les vieux démons reviennent. Incapables de gérer émotionnellement et mentalement le match, les bleus réussissent à se faire reprendre à 3-3 avant la fin du match. Le dernier quart d’heure a été surréaliste et absolument aberrant notamment de la part de la défense encore une fois catastrophique et notamment Kimpebe qui a une attitude désastreuse sur le troisième but suisse.

Les prolongations ne font qu’empirer l’attitude des bleus qui ratent tout en attaque surtout Kylian Mbappé qui rate une action absolument impardonnable. Le prodigieux attaquant du Paris Saint-Germain a fait un match abominable en attaque (hormis son travail sur les deux buts de Benzema) et se permet même de décider lors de la séance des tirs aux buts de tirer les buts décisifs. Résultat c’est lui qui élimine les bleus.

Une élimination qui laissera des traces

Cette élimination grotesque et surréaliste de l’équipe de France va mettre du temps à cicatriser. Les bleus qui nous ont habitués à un mental d’acier ont montré pour la première fois une faillite totale dans ce domaine ce qui est de très mauvaise augure pour la suite, à un an de la prochaine Coupe du Monde au Qatar.

Mais c’est surtout Didier Deschamps qui interroge. Le sélectionneur bleu a semblé complètement dépassé sur son banc de touche et a failli complètement tactiquement. Son pragmatisme et son obsession du résultat ont montré leurs limites. Avec de tels joueurs de qualité, beaucoup lui ont reproché son jeu minimaliste. Il serait peut-être temps de jouer enfin d’une manière plus offensive et de construire le jeu sur Benzema pour s’assurer une deuxième victoire d’affilée en coupe du monde. À moins que Didier Deschamps ne décide de persister avec ses idées, ce qui serait encore plus préjudiciable…